Flash info:
  • Les états généraux de la jeunesse sont programmés du 17 au 19 décembre 2018.

180 millions annoncé pour les organisations de jeunesse

Le Ministre Mamadou Touré était ce jeudi face aux journalistes ivoiriens dans le cadre du Press-club de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire. La rencontre qui a eu lieu à la Maison de la Presse-Plateau avait pour thème « Le défi de la Promotion et l’emploi des jeunes en Côte d’Ivoire ».

Face à la presse venue dans son ensemble, le Ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes a fait l’état des lieux de la situation des jeunes en Côte d’Ivoire avant de partager sa vision pour l’amélioration des conditions de ceux-ci.

Pour gagner le pari de la promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, le Ministre Mamadou Touré a annoncé plusieurs bonnes nouvelles. En autres au titre des organisations de jeunesse, il est prévu un nouveau décret qui va régir les organisations de jeunesse car « l’actuel décret est vieux de 46 ans ». Il a annoncé aussi et ce qui est une première en Côte d’Ivoire, l’octroi d’une subvention de près de 180 millions F aux organisations de jeunesse dès 2019. « Toutes ces décisions fortes seront débattues aux états généraux de la jeunesse qui sont prévus fin novembre prochain », a-t-il indiqué.

Au titre de la lutte contre le chômage des jeunes, le Ministre Mamadou Touré a fait savoir que son département s’est fixé pour objectif pour les deux prochaines années, la création de 98 642 emplois stables et durables.

Sur la question des primes impayés des stagiaires placés par l’Agence emploi jeunes, le Ministre Mamadou Touré a révélé que la question est en cours de règlement. Et que au plus tard fin décembre tous ceux qui sont concernés par cette affaire percevront leur prime. « A ma prise de fonction, sur 2 925 stagiaires dont 110 étaient au sein de l’Agence Emploi Jeunes et les 2 815 autres, étaient placés auprès d’entreprises publiques et privées. J’ai donné des instructions à l’Administrateur de l’Agence Emploi Jeunes à l’effet de régler cette situation. Sur les 110 en interne, 103 ont été déjà payés et il reste à traiter 7. Sur les 2 815 jeunes stagiaires placés auprès des entreprises, 2 000 jeunes ont eu leurs dossiers régularisés et devraient être payés au plus tard en fin décembre 2018 », a-t-il insisté tout en faisant des éclairages sur ce que des médias ont appelé « l’UE épingle le Ministère de la Promotion de la jeunesse pour malversation ».