Flash info:
  • « Les Rendez-vous avec les Jeunes »: 2e étape à Divo ce jeudi 21 septembre 2017
  • Comité Jeunesse: cérémonie de lancement des travaux à l auditorium de la Primature à 15 heures
  • Emploi Jeunes: retrouvez toutes nos opportunités d insertion sur www.emploijeunes.ci

Vie associative et volontariat

Images

Le mouvement associatif en Côte d’Ivoire est fécond. Les associations naissent à un rythme soutenu dans les localités et dans tous les secteurs d’activité. Ce foisonnement d’associations et de mouvements de jeunesse montre la dynamique associative chez les jeunes. Mais la caractéristique principale de ce mouvement associatif est son inorganisation. Celle-ci se manifeste à travers la mauvaise gestion, la méconnaissance des textes régissant les organisations de jeunesse, le non-respect des textes fondateurs. Quant aux fédérations, dans leur fonctionnement et structuration actuels, elles ne sont plus représentatives des jeunes. Leur capacité de mobilisation est inexistante sinon affaiblie. Aussi, les préoccupations des jeunes sont-elles disparates et dispersées. Ainsi des voix discordantes interviennent dans la recherche de solutions aux problèmes des jeunes.

En outre, la crise post-électorale a montré l’absence d’un créneau fédérateur des organisations de jeunesse.

Au demeurant, le contexte post crise justifie la nécessité de la mise en place d’une structure unique de rencontres et d’échanges des jeunes. L’opportunité d’un tel cadre est que cet organe servira d’interface entre les jeunes et les pouvoirs publics.

Ainsi, le Gouvernement en accord avec les organisations de jeunesse a créé par décret n°2012-989 du 10 octobre 2012 le Conseil National de la Jeunesse de Côte d’Ivoire (CNJCI).

En vue de favoriser l’autonomisation des organisations de jeunesse et dans un souci de transparence, la mise en place effective du CNJCI est confiée aux organisations de jeunesse, réunies au sein d’un comité de pilotage duquel est né un comité électoral dirigé par M. N’Da Kouassi Koffi.

 

Le processus électoral vise à installer les comités de base au niveau des Communes, des Départements, des Régions et des Districts. Un congrès constitutif réunira, courant 2015, lesdits comités pour l’élection du président national.