Flash info:
  • 01 Nov: Célébration de la Journée africaine de la jeunesse à Abobo
  • « Les Rendez-vous avec les Jeunes » : étape de Boundiali le 30 octobre 2017
  • Emploi Jeunes: retrouvez toutes nos opportunités d insertion sur www.emploijeunes.ci

TAC ivoiro-burkinabé: le Ministre Sidi Touré opérationnalise le fonds de soutien aux jeunes

A cet effet deux protocoles d’accords ont été signés afin d’opérationnaliser le fonds d’intégration de la jeunesse des deux pays

Le Ministre Sidi Tiémoko Touré était à Ouagadougou du 15 au 18 novembre 2017 dans le cadre des Accords du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

 

Le Ministre Sidi Touré et  son homologue burkinabé en charge de la Jeunesse, Smaïla Ouédraogo, ont décidé de vulgariser la coopération entre les deux pays, selon l’article 8 de l’accord-cadre de coopération dans le domaine de la Jeunesse signé le 18 juillet 2017 à Ouagadougou. Ce pour promouvoir l’intégration sous régionale et régionale.  

 

A cet effet deux protocoles d’accords ont été signés afin d’opérationnaliser le fonds d’intégration de la jeunesse des deux pays. 

 

Le premier a trait à la création, l’organisation et  le fonctionnement du comité paritaire de suivi évaluation de la mise en œuvre du FACIBIJ (Fonds de l’Amitié et de la Coopération Ivoiro-Burkinabé pour l’Insertion des Jeunes).  Un Comité Paritaire chargé du suivi-évaluation de l’Accord Cadre coopération dans le domaine de la Jeunesse dénommé « Comité de Suivi » a été mis sur pied. Il a pour mission de veiller à la stricte application de l’accord.

Le second accord quant à lui, porte sur la définition des modalités pratiques de fonctionnement et d’exécution du FACIBIJ. Le FACIBIJ a pour objet de financer les meilleurs projets individuels et collectifs d’entrepreneuriat, portés par les jeunes des deux pays. En somme, ce sont cinq (05) projets intégrateurs qui seront sélectionnés dont un (1) ‘’super projet ‘’.

« Il est véritablement question au cours de ce séjour de mettre en application le protocole d’accord établit dans le cadre du traité d’amitié et de coopération, en l’occurrence la mise en place d’un fond d’intégration pour la jeunesse des deux pays.  Mais aussi la mise en place d’un guide du civisme et de la citoyenneté », a expliqué le Ministre ivoirien.

En marge de cette rencontre, le Ministre Sidi Touré a pris part aux états généraux de la jeunesse du Burkina, qui se tenait du 15 au 18 novembre à Ouagadougou. Ce séjour a été l’occasion pour lui de visiter le Centre de Formation et de Production du Service National pour le Développement (SND) de Loumbila, localité située à quelques encablures de la capitale. Il a également marqué un arrêt à la Direction Générale du Programme National de Volontariat du Burkina Faso.

 

L’objectif de ces visites était de s’inspirer de l’expérience burkinabé en matière de service civique, de resocialisation et de formation professionnelle des jeunes. 

Autres articles

civisme et citoyenneté : la jeunesse de l’agneby tiassa adopte le ...
lire la suite...
interpeace et indigo ci présentent un rapport d’étude sur la viole...
lire la suite...
le premier ministre amadou gon ouvre les portes du ccad-bimbresso au p...
lire la suite...
Voir tous les articles >>