Flash info:
  • Les états généraux de la jeunesse programmés du 29 octobre au 01 novembre 2018.

Mamadou Touré invite la jeunesse ivoirienne à être des artisans de la paix

Un atelier de formation sur la « contribution des jeunes à la paix et la sécurité dans le cadre du développement durable en Côte d’Ivoire » se tient depuis ce mercredi à l’immeuble Crrae-Uemoa, au plateau. C’est une initiative du département des affaires économiques et sociales des Nations unies (UNDESA) en collaboration avec le ministère ivoirien de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes.  120 jeunes ivoiriens prennent part à cet atelier qui se tiendra du 8 au 10 Août. 

L’atelier sera marqué par des travaux de groupes autour de plusieurs thèmes dont la paix et la sécurité, la prévention des conflits, le désarmement, la politique du gouvernement pour la jeunesse, la prévention de la violence électorale, la culture de la paix, etc.

A travers cet atelier, l’Undesa et les autorités ivoiriennes veulent renforcer les capacités des jeunes des organisations de la société civile sur des dimensions de politique sociale et de développement social de la question de jeunesse, paix et sécurité, d’une part, et de faire de ces jeunes des artisans de la paix et de la sécurité, d’autre part.

A l’ouverture, Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes s’est réjoui de l’initiative qui pour lui vient soutenir les actions du chef de l’Etat   et du gouvernement dans leur volonté de préserver la paix et la stabilité. « Pour le chef de l’Etat, l’un des gages pour garantir la paix et la stabilité est de garantir aux jeunes des perspectives d’insertion et d’emploi. Cet atelier vient participer aux côtés du gouvernement à l’encadrement de la jeunesse », a-t-il salué.

Cet atelier qui se tient à deux mois des élections locales a été mis à profit par le Ministre Mamadou Touré pour sensibiliser la jeunesse sur l’importance de préserver la paix et la stabilité. « Les jeunes ont été les victimes des crises que notre pays a connues. Je souhaite que ces jeunes s’approprient les recommandations de cet atelier de sorte à être des ambassadeurs de la paix. Je compte sur vous pour que les élections locales à venir se déroulent dans une atmosphère apaisée », a-t-il espéré.

Avant lui, Mmes Adeyinka Badejo, coordonnateur par intérim du système des nations unies et Alcinda Honwana, conseillère inter-régionale de l’Undesa ont indiqué qu’en adoptant la résolution 2250 sur la jeunesse, l’ONU a reconnu l’urgence de mobiliser les jeunes pour la promotion de la paix et faire d’eux des partenaires crédibles et importants pour la promotion d’une paix durable.

Autres articles

signature de convention de partenariat...
lire la suite...
insertion socio-économique de la jeunesse...
lire la suite...
aej : les réformes annoncées par le ministre mamadou touré...
lire la suite...
Voir tous les articles >>